visuel-cristaliste

Le Cristal commence à avoir un passé, Michel Deneuve engage toute son énergie depuis 1977 à lui construire un avenir. Il s’applique à faire connaître cet instrument et il est le premier à avoir créé une technique instrumentale et développé un répertoire sur clavier horizontal.

En 1952, Yvonne et Jacques Lasry furent les premiers cristalistes, jouant sur des claviers verticaux. Voir l’histoire du Cristal.

Michel et le Cristal

atelier-rue-jean-beauvais

En étudiant et mettant au point une technique de jeu qui ouvre d’autres horizons au Cristal, Michel Deneuve pousse toujours plus loin ses possibilités, cherchant à montrer la polyvalence de ce jeune instrument. Il applique au jeu du Cristal les méthodes d’études des claviers (orgue, piano…), et des instruments à archets (violon, violoncelle…). Cette double technique s’explique par la présence d’un clavier de baguettes de verre ou de cristal où les doigts passent d’une note à l’autre comme sur un clavier et tels des archets, tirent et poussent en frottant chaque baguette.

Il multiplie les expériences autour du Cristal, en jouant avec des musiciens de pays et de styles différents au cours des ses voyages-concerts, partageant la musique avec les instruments et les interprètes de toutes sensibilités, de toutes nationalités.

duo-jean-baptiste-brunier

Autre voie pour illustrer ses choix, Michel Deneuve se produit en concert avec des solistes tels que le baryton-basse José Van Dam, l’altiste Jean Baptiste Brunier, le violoncelliste Dominique de Willancourt, les flûtistes Philipe Bernold ou Jean Ferrandis ainsi que les pianistes Pascal Amoyel ou Alain Kremski, le Quatuor Debussy, ou encore le Quatuor Fine Arts Quartet…

Il a interprété sous la baguette de chefs d’orchestre tels que Constantin Simonovitch, Christophe Escher et Françoise Legrand.

desert-toseur-tunisie

Plusieurs compositeurs ont écrit des œuvres pour Michel Deneuve et le Cristal : Jean Christophe Adam Walrand, Dominique Dupraz, Paul Hertel, Alain Labarsouque, Marcel Landowsky, Françoise Legrand, Vincent Dionne, Ignacio Yepes, Horatu Radiulescu, Alain Kremski…

Aujourd’hui, l’intérêt pour le Cristal va grandissant : si le public ne reste jamais indifférent à sa magie, les musiciens peuvent apprécier les performances réelles de l’instrument en l’écoutant et en participant à des concerts et enregistrements avec lui.

Pourquoi le Cristal ?

bernard-michel

Le Cristal fut inventé par Bernard et François Baschet, deux artistes français, facteurs d’instruments et considérés comme « les pères » de la sculpture sonore.

Le Cristal est né d’une volonté de partir d’une analyse de l’acoustique pour inventer un nouveau système.

Le Larousse définit le cristal comme une « substance solide non isotrope, souvent transparente, affectant naturellement la forme d’un polyèdre régulier ou symétrique« .

« Cette définition semble conforme à l’aspect de la structure sonore que nous avons élaborée. De plus, le son obtenu est pur et lumineux comme celui du cristal ».
Nous avons commencé nos recherches, François et moi, vers 1952.

frere-baschet

Nous n’avons pas essayé de modifier ou de transformer les mécanismes acoustiques existants. Nous avons analysé, décortiqué les sources sonores en leurs éléments et ensuite reconstruit en jouant. Si nous avons à peu près tout lu à l’époque, nous avons aussi refait les expériences décrites. Un facteur d’instrument créateur doit avoir la main habile, l’oreille complètement ouverte et entre les deux, une relation un peu mystérieuse. C’est ainsi que nous avons réalisé un montage acoustique non encore employé dans les instruments de musique. (…) » Bernard Baschet.

En 1977, Michel Deneuve découvrait notre travail et acceptait de consacrer à cette technique le nombre d’années nécessaires. Le Cristal sur lequel il joue a été construit pour lui et avec lui. Nous avons ensemble choisi le timbre, fixé le clavier. (…) Nos expériences musicales nous ont ouvert plusieurs voies. Michel Deneuve en réalise ici une. Nous n’avons fini, ni lui ni moi, d’incarner ce que nous pressentons.
Bernard Baschet

 

Histoire du Cristal

1955

Première version du Cristal. Le clavier était disposé verticalement, les diffuseurs étaient des vessies gonflables.

Clavier vertical

Cristal de Jacques Lasry – 1956 – Clavier vertical

Jacques Lasry

Jacques Lasry

1970


Ce n’est qu’en 1970 qu’apparaissent les claviers horizontaux.

Yvonne Lasry

Yvonne Lasry – Clavier vertical

Cristal à Clavier horizontal incliné


1980

Trio de Cristal

Trio de cristal

De droite à gauche, Bernard Baschet, Michel Deneuve, Alain Dumont

Comment ça marche ?

Cristal

Le Cristal est un instrument chromatique au clavier constitué de baguettes de verre, que l’on frotte avec les doigts humidifiés, l’eau faisant office de colophane.
Comment ça marche ?

Á la différence de l’harmonica de verre de Benjamin Franklin, les baguettes de verre du Cristal ne produisent aucun son : l’élément vibrant qui est source du son, est une tige d’acier encastrée dans un sommier.

La vibration provoquée par les doigts humides, frottant les baguettes de verre, se transmet aux tiges d’acier, chacune d’entre elles étant accordée grâce à une masse métallique fixée à son extrémité.

Diffuseur

Ces tiges, encastrées dans un sommier en métal lourd, propagent leurs vibrations aux diffuseurs, lesquels propagent à leur tour les sons dans l’air.

Ces diffuseurs peuvent être de forme, de taille ou de matériaux divers (acier, inox, fibre de verre ou de carbone). La différence du matériau des diffuseurs détermine le timbre de l’instrument.

Une sourdine, actionnée à l’aide d’une pédale, permet de contrôler la longueur des résonances métalliques de la grande feuille d’inox.

Un jeu secondaire peut se faire :

Sur les masses métalliques avec les mains ou des percuteurs. Ces masses d’acier d’accès facile produisent alors des effets sonores, des jeux de percussions.
Sur les tiges d’acier accordées, permettant un jeu de percussions chromatiques.

accoustique

Avec l’apport des musiciens qui en jouent, Bernard Baschet a amené aujourd’hui l’instrument à une plus grande maturité, proposant plusieurs types de Cristals. (Cristal d’étude, Cristal de concert…)

Les deux versions actuelles les plus élaborées sont :

De 4,5 octaves chromatiques de DO 0 à SOL 5
De 5 octaves chromatiques de FA 0 à SOL 5

Cristal 5 octaves

A lire

Mémoires sonores

MÉMOIRES SONORES

François Baschet, édition l’Harmattan,
préface de Yehudi Menuhin et postface de Michel Deneuve, 2007.

Bernard Baschet chercheur sculpteur de son

BERNARD BASCHET CHERCHEUR SCULPTEUR DE SON
Danièle Frauensohn, édition l’Harmattan
préface de Michel Deneuve, 2008.